Le royalisme

Le royalisme

 

Un modèle de gouvernement planétaire pour demain ?

Le Royalisme est défini dans le dictionnaire Larousse par "attachement à la monarchie". Le principe de la monarchie implique nécessairement la présence d'un monarque, d'un Roi.

Etymologiquement : monarchie vient du grec : "monos" qui signifie seul, et "arkhein" : commander ; on peut donc traduire littéralement par : "qui commande seul". Le roi ou monarque détient souvent sa légitimité d'une origine noble voire même divine.

C'était le cas, semble-t-il, pour les pharaons descendants probables d'une race humaine extraterrestre. Beaucoup de légendes sur les origines des familles royales actuelles ou passées surprennent par ce côté fantastique d'un pouvoir imposé, instauré par une puissance supérieure. Nottamment Moïse dont nous avons déjà parlé et qui reçoit les tables de la loi de Yéhova lui-même. On pourrait multiplier ainsi les exemples…

L'avènement de la démocratie (Démo signifie le peuple, autrement dit le peuple commande…), du communisme, du capitalisme, a bien brouillé les cartes de la politique mondiale. Aujourd'hui, en cette fin de XXème siècle, il reste bien peu de gouvernement véritablement royaliste.

 

Que constate-t-on ?

Aucun système politique n'est capable aujourd'hui de résoudre les problèmes cruciaux qui se posent avec tant d'acuité. Pas plus d'ailleurs que les monarchies d'antan ! Et puis combien d'émules grisés par le pouvoir voyons-nous chez les dictateurs. De tout façon : " par nature, l'Homme est ingouvernable !"

Retenez bien cette phrase, elle est essentielle à la suite de mon propos. L'Homme est fondamentalement, par programmation génétique de ses caractères innés, un être ingouvernable… Qu'est-ce à dire ? Eh bien, que c'est par pur atavisme vis-à-vis de son passé angélique où l'Homme double (Adam/Eve), l'Adam Kadmon de l'origine (Homme/Femme), était totalement maître de lui-même. Il s'autogouvernait dans un respect total des Lois de la Vie.

Le Couple d'Ame-Sour était Roi-Reine de leur propre Royauté Divine et archangélique. Ainsi programmé, quel pouvait être leur mérite ? Bien faible aux yeux de Dieu, qui, suite à certaines circonstances de rébellion, leur a proposé un processus d'incarnation humaine en coupure/rupture de leur origine, pour développer leur potentiel de cœur, d'enseignement… L'Ange en son état angélique, ne recevait d'Ordre que par inspiration divine et parfois par influx à son insu. Il se dirigeait lui-même sous un régime théocratique, très particulier, où Dieu était omniprésent par ses lois.

Donc, de son passé archangélique, au traumatisme déjà important causé par la séparation de son alter-ego, s'ajoute chez l'individu humain ce conditionnement d'un refus plus ou moins important de tout autoritarisme vindicatif. L'Homme est ingouvernable, car il doit apprendre ici-bas, dans un contexte de liberté quasi totale, à se gouverner lui-même ; c'est là qu'il faut percevoir l'autre sens de monarchie.

Ainsi, c'est chaque couple uni, homme et femme, qui doit s'entendre et avoir comme objectif "comm-UN", un royalisme divin à deux pour RE-conquérir leur statut de Roi et Reine. Voyez tous les symboles de Royauté actuelle, avec leurs petites histoires de couronne, de succession, sous les feux de la presse ou des chaînes télévisées. Ils sont le témoignage de l'importance et de la réalité divine de ce type de gouvernement.

 

Le couple : une cellule royale pour une société harmonieuse

Ainsi, le couple homme-femme est non seulement la cellule de base de la société, mais j'irai plus loin en argumentant qu'un quelconque exercice de responsabilité pour gérer une commune ou un pays devrait s'exercer en couple, être tenu par des couples d'hommes et de femmes unis et éclairés des Mystères de l'Origine, et des objectifs humains.

Le mouvement est amorcé avec l'arrivée de plus en plus important de femmes en politique. Mais cette parité ne verra vraiment le jour qu'avec l'Avènement de l'Age d'Or en période de l'Ere du Verseau. Nous n'en vivons pour l'instant que les frémissements et les prémices, mais tous les symboles annonciateurs de ce proche ren-VERSEMENT sont déjà présents pour l'heure de la grande Démonstration, de la grande Evidence.

L'entente du couple et la formation des jeunes garçons et filles au respect mutuel, à l'enseignement de leur complémentarité, deviendront une priorité incontournable qui permettra l'établisse­ment, à plus ou moins long terme, d'un gouvernement planétaire à responsabilité de gestion.

 

Réfléchissons bien

1.    A partir du moment où l'ensemble de l'humanité saura que le cosmos est habité, avec sous les yeux la preuve tangible d'une présence des frères de l'espace.

2.    A partir du moment où les hommes sauront qu'ils proviennent d'un autre espace-temps, qu'ils ont librement choisi de quitter pour venir s'incarner sur Terre, afin de s'accomplir par des épreuves et s'auto-engendrer.

3.    A partir du moment où sera reconnue par tous, la réalité du phénomène de vie après la mort et de réincarnation, pour un objectif futur et extra-terrestre : alors, les hommes se mobiliseront enfin pour faire de leur planète, un joyau bleu, un Eden, au service de l'élaboration et de la formation de leur propre "INDIVI-DUAL-ITÉ" (: qui va (ITÉ) vers le double (DUAL) fait Un (INDIVI)). Cela en autogénération vers un Royalisme Divin de Couple.

 

Capitalisme ou communisme… ? Une fusion des deux !

Chaque couple sera en grandissement de sa maturité, en équilibrage de ses potentiels. Le couple sera capitaliste : acquérant valeurs morale, sociale, et connaissances intellectuelle, spirituelle, etc… L'homme pratiquera un communisme de fraternité pour redonner ce qu'il aura acquis et fait fructifié :

"charité bien ordonnée commence par soi-même",

"croissez et multipliez"

Cela sous l'égide enfin comprise de la devise "res-publicaine" française : LI-berté, EG-alité, FRA-ternité. (laquelle reste dans notre système actuel encore bien FRAGILE).

Toute une nouvelle organisation sociale est bien sûr à imaginer, à structurer ; elle se mettra peu à peu en place dans l'Avenir et dans le respect des lois de la vie, de chaque pays et région, en fonction de tous les particularismes qui font la richesse de la Nation-Terre !

Voilà ! c'était la page "politique" du livre ; certains nous traiteront d'utopistes ; eh bien sachez que nous le revendiquons !

 

Vigilance.

Prenons l'avis des futurologues, prospectivistes, et analysons : "rira bien, qui rira le dernier…". Regardons et analysons les messages laissés dans les films de science-fiction et considérons les comme des avertissements sans frais pour les temps futurs ; pensons aux signaux d'alarme de l'état planétaire, réfléchissons aux méfaits sociaux, banditisme, terrorisme, viole… et défection des couples.

Références relevées dans "Couple et Alchimie" écrit par André Bougué­nec :

« L'homme, royal de conception, de naissance, n'aboutit à son royaume qu'en régissant son être à l'aide de la lumière du Verbe. »

– « Bref, c'est tout le "gouvernement" de l'être par la com­munication avec sa Source Divine, dont il est le "Rayon", le trait, le projeté, le projet royal ; dirigé vers le bas afin qu'il découvre sa direction solaire.»

« Le mot REGAL signifiant anciennement "royal" n'est pas autre chose que la conclusion de ce Mariage du Couple originel séparé, lorsque les deux âmes- sours ont enrichi leur Sang à EGALité. »

« Rappelez-vous bien ceci, les quatre Substances symbolisées par les 4 lettres M.E.S.A. (Matière-Esprit-Science-Amour) avec toutes leurs significations anagrammiques : sont UNE MONARCHIE. »

 

 

Quelques recoupements cabalistiques

MONARCHIE = MON ARCHE "I", c'est l'alliance royale par l'esprit (symbolisé par le I).

La symétrie inversée de MONARCHIE = 86 est 68 = AMOUR.

UNE MONARCHIE = 126 = LE CHIFFRE DE LA BETE et n'oublions pas que le chiffre de la bête (666) est également un nombre d'Homme pour celui qui a de l'intelligence.

UN ROI = 77 = CHRIST. Le Christ est bien un Roi-modèle pour les humains, qui porta la couronne d'épines d'Acacias.

L'Acacia est le symbole (par rapprochement phonétique) de l'Akasha, la mémoire du Monde, de l'immortalité et de la résurrection.