Lucifer

Lucifer

 

Qui donc est Lucifer ?

Par quel mystère celui que l'on appelle le porteur de lumière est-il devenu le Tentateur des âmes.? Et pour quelle fin ?

Ce personnage si complexe mérite que l'on s'y attarde quelque peu. Vous comprendrez pourquoi son rôle est essence-CIEL pour assimiler cette dualité qui nous habite et qui nous environne.

 

Pourquoi existe-t-il ?

Si vous avez déjà lu le chapitre sur les anges, vous aurez compris que le rôle de Lucifer est de susciter le Mal, sous toutes ses formes, a-FIN d'inciter les humains vers des choix. Sans lui, nous n'aurions aucun mérite dans notre évolution. D'ailleurs, comment pourrions-nous exercer et affiner nos choiX librement, sans la présence de forces antagonistes ? (le mot choiX s'écrit avec un X, qui symbolise bien le croisement de 2 possibilités). Rappelons-nous que la raison d'être de Lucifer est de nous susciter ; il ne nous impose aucune épreuve qui ne soit formatrice en vue d'une meilleure compréhension des Lois de la Vie (cf.: le Karma).

 

Une création "pré-méditée" par Dieu

Je vous soumets à présent cette énigme : si Lucifer est le Tentateur, alors qui a tenté Lucifer ?

qui cela pourrait-il être, si ce n'est Son Créateur !

Sachez que Lucifer, véritable tentateur des bipèdes humains, évolue dans l'Omnipotence divine et se trouve, donc, logiquement sous l'Autorité de Dieu. Chèr(e) chrétien(ne), douteriez-vous ? Pourtant ne demandez-vous pas quotidiennement (?) dans le "Notre Père" :

« .ne nous soumets pas à la tentation. »

L'éternel problème est que nous ne voulons pas "être induits en tentation" !

« Ce que le Pater ne dit pas, mais je vous le dis, c'est que l'Esprit-Fils vous tente aussi à Bien faire, à Bien être, à Bien donner. Mais alors là, il y a beaucoup de sourds et d'aveugles qui ont besoin d'être guéris, voire miraculés s'ils ne veulent pas se soigner ! Cette Tentation est toujours à double choix, en gros : Bien et Mal. Sinon Dieu serait un Monstre et Lucifer un exécutant criminel, ce que l'Eglise a parfaitement réussi à faire croire ! » (André Bouguénec page 174 de "L'Ultime Grand Secret").

Par la folie, la stupidité et la méchanceté des hommes depuis des millénaires, Lucifer s'est vu, depuis longtemps, dépassé dans son rôle ! A l'origine, comme son nom l'indique, Lucifer était le Porte-Lumière (Luci = lumière, Fero en latin : je porte). C'était un être doué de qualités fantastiques et responsable de bien des mondes. Par un processus préétabli, Dieu a suscité en lui une ré-VOLTE pour une VOLTE-face. Chantant le Mal contre les Œuvres de son Créateur, il est, depuis, une sorte de marionnette manipulée au service de Dieu. Par diverses épreuves, il suscite des êtres humains à devenir forts, intelligents et généreux. Vous avez sûrement remarqué que c'est souvent lors d'une catastrophe que la solidarité s'instaure : le Mal engendre le Bien, par simple réaction.

De même, l'exploit naît de l'effort…

Imaginerions-nous un coureur de 110 mètres haies reprocher aux organisateurs la présence d'obstacles ?

Bien sûr que non, puisque c'est justement dans le fait de les surmonter que réside le mérite. Dans le quotidien il en va de même, alors arrêtons une fois pour toutes avec les sempiternelles complaintes : "Si Dieu existe, alors pourquoi permet-il…"

Dans le divin, la meilleure façon de s'affranchir des lois
– lorsque l'on s'est DÉIFIÉ -, c'est de commencer par les appliquer – pour s'ÉDIFIER -.

 

Un mal pour un bien !

Lucifer influe quotidiennement sur nos choix pour nous pousser à mal penser, mal dire, mal faire. Il faut souvent lutter pour se contrôler. C'est grâce à ce combat induit en nos personnalités que nous pouvons nous forger une force de décision et d'action, éveillant nos qualités et capacités endormies.

Vous avez remarqué qu'il existe des manifestations divines pour aider les Hommes, en réponse à leurs prières. Voyez par exemple certains miracles de la Vierge Marie à Lourdes. Il existe donc, en symétrie, des sortes de tricheries du Mal. Elles se traduisent par une forme de possession qui pousse certaines personnes à tuer ou mutiler sans raisons apparentes (voir l'actualité). Plus que jamais, le choix nous est proposé. En attendant l'éveil des bonnes volontés, Lucifer fait son travail consciencieusement, secondé par tous les SATAN-humains qui sont légions sur cette planète. « Fais-Moi confiance, J'ai tout conçu, même le "hasard" pour que tu deviennes champion. Et puis, en ces épreuves, n'est-il pas parsemé bien des joies et des bonheurs pour vous donner le goût de l'Amour ! Volonté et efforts vous sont demandés, tu l'as bien compris, c'est pourquoi "Je vomis les tièdes" (Apo.III.16). Mon ami, si tu trouves que les épreuves sont trop dures, c'est que celles-là ont été forgées par les hommes, elles ont dépassé celles, légitimes, placées devant vous par Mon manager Lucifer. L'Humain est devenu Satanique plus que Satan. » ("André Bouguénec – L'Inconnu se Révèle", page 65)

En ces quelques lignes, je n'ai pu vous donner qu'un premier aperçu de ce que représentent le Mal et ses manifestations. Où se trouve donc la Limite à ne pas franchir ? Chaque jour que Dieu fait nous incite à la définir ! Alors soyons assez LUCI-des pour FAIRE des choix dans le bien, le beau et le bon !

 

 

Quelques recoupements cabalistiques

Jésus : LE DIEU DES HOMMES = 157 est bien le PORTE LUMIERE = 157 dans la divine comédie, orchestrée pour LA VENUE DU VERBE = 157 ici-bas sur LA TERRE FRAN­CAISE = 157.

De LUCIFER = 74 à JESUS = 74 tous les chemins mènent à ROM (qui signifie l'homme), ce n'est qu'une question de temps.

De toute façon, le Mal – SATAN – finit toujours par s'effacer devant le Bien – JESUS -. Dans "JESU-S-ATAN", vous consta­tez que ces 2 personnages "s'attachent" à faire de nous un Dieu, ce n'est encore une fois qu'une question de temps.

Curieux paradoxe : LUCI (racine de LUCI-fer) = 45 = LA BETE car c'est par la lumière que la fameuse bête de l'Apocalypse de Saint Jean (666), devient effectivement nombre d'homme lorsqu'on le calcule (L'HOMME = 66).

D'ailleurs LA BETE = 45 une fois renversée donne 54 = HOMME.

La notion de Lucifer : "Porte Lumière" est à prendre dans les sens suivants :

– ap-PORTER la Lumière pour les hommes.

– Porte-lumière = porte à franchir vers la lumière = passage obligé.

LUCIFER = 74 comme JESUS = 74, sont une PORTE = 74 par laquelle l'homme doit passer pour s'édifier.

Voici les 7 anagrammes clefs du Satan Humain révélant les péripéties de son accomplissement évolutif :

1.       L'Ange qui a désobéi devient "mortel" : SATAN se transforme en TANAS, la mort (Thanatos en grec).

2.       Cet ange humain tombe sur la Terre pour se "consolider" = STANA, en "séjournant" sur la Terre.

3.       Mort de son état angélique, l'homme reçoit le Souffle de l'Esprit dans les "narines" : NASA, le T exprime, la Tenue par le Verbe, "avoir du nez", "sentir", allégoriquement c'est avoir de l'intuition.

4.       L'Ange humain est ici-bas pour se "guérir" de son état déchu : SANAT, de sanatum : guérir.

5.       Jusqu'à ce qu'il devienne un SAINT = SANTA de Dieu.

6.       Il est alors ressuscité : SATAN = ANAST du grec Anastasis "résurrection".

7.       C'est alors qu'il Naît = NATAS au royaume promis par le Créateur.

Enfin l'Homme devient, redevient le premier Adam, le premier Roi (SAT : Roi + AN : premier) régénéré du "Cycle Infernal", de sa résurrection.

 

Bruno Bossard