Le baptême

Le baptême

 

S'il est un rite…

une cérémonie qui remonte loin dans le temps, c'est bien le baptême qui en est l'exemple type. Notre histoire commence à Jésus qui se fit baptiser dans le Jourdain. La purification par l'eau est un symbole connu mais mal interprété, et pour cause ! Et pourtant on baptise, partout et pour tout. Les différentes confréries ou groupement baptisent leurs nouveaux venus selon un cérémonial particulier et initiateur. "

une cérémonie qui remonte loin dans le temps, c'est bien le baptême qui en est l'exemple type. Notre histoire commence à Jésus qui se fit baptiser dans le Jourdain. La purification par l'eau est un symbole connu mais mal interprété, et pour cause ! Et pourtant on baptise, partout et pour tout. Les différentes confréries ou groupement baptisent leurs nouveaux venus selon un cérémonial particulier et initiateur. 

 

Mais qu'est-ce que le baptême,  d'où vient-il ?

Les futurs baptisés portent le doux nom de catéchumène, qui veut dire "instruit de vive voix". Bien sûr ! Le baptême est avant tout une initiation, une douche d'eau-esprit .de vive voix ! Le lien qui unit le "baptiseur" et le baptisé est un lien d'affection, bien sûr, mais aussi d'enseignement. N'oubliez pas que Baptême vient d'une racine ayant la signification d' "immerger", c'est à dire de plonger dans un autre monde. 

Logiquement, le baptisé change par cette immersion sa façon de vivre par une appartenance à un nouveau milieu, qui est. fait d'eau. C'est la fameuse voie humide de nos alchimistes, la désaltération des lourdeurs humaines au passé angélique. Et cela s'apprend, se réfléchit, s'intègre en un enseignement initiatique des réalités de la Vie, à savoir ses Lois, ses buts et les moyens d'y parvenir. Les clés ont été perdues et du baptême ne reste qu'un rite d'appartenance. Qui s'en soucie ?

A l'enfant baptisé, on donne un prénom, c'est à dire une identité. Effectivement, c'est un être nouveau qui arrive et vous savez que le prénom porte en lui les valeurs de la vie à édifier. Le baptême n'est pas un cadeau ! au contraire, c'est le début des ardeurs, de nouvelles volontés et du changement, et c'est un travail ! 

Aussi, le baptême est la promesse d'un engagement. Le baptisé décide de lier sa vie selon l'enseignement qu'il reçoit en lui. Il est le dépositaire de sa vie, le responsable devant sa promesse d'engagement. Oh, je sais, certains baptême n'engagent pas à grand chose puisque l'initiation "de vive voix" se résume à quelques principes. Le baptême est parfois pris comme une belle cérémonie majestueuse à demi magique. On se fait baptisé pour être dans le cadre, la norme, et puis c'est tout. Le baptême est perçu comme le passage obligé pour entrer légitimement dans un groupe. Il faut se faire baptiser donc on le fait.Mais ce n'est pas ça. C'est une véritable naissance, une "Pentecôte" de l'âme humaine et cela se construit.

 

Le baptême est multiple…

c'est à dire que l'immersion s'o-PERE à différents degrés. Pour prendre un exemple, disons que chaque prise de conscience importante est une sorte de douche qui transforme un baptême particulier, lequel transmute l'être selon certaines étapes. Eh oui, nous sommes toujours en état de recevoir un nouveau baptême, plus percutant et plus marquant que le précédant. C'est pour cela que le baptême porte en lui une mise en garde. Dire et ne pas faire selon l'acte du baptême est une offense du cœur et de l'esprit et il faut être prudent avant de s'engager dans cette voie. Car le baptême est un acte sacré, c'est à dire qui s'inscrit dans le sang, la mémoire. C'est une nourriture nouvelle qui va agir. Nous savons que le baptême porte en lui l'effacement du karma angélique, de cette lourde facture à payer qui freine parfois les possibilités de chacun. Mais il ne faut pas s'attendre à un à cadeau "facile" en ces temps d'épreuve. L'effacement de la dette karmique suppose un autre axe de combativité, de violence. Et devinez lequel nous est dévolu ? Nous sommes le Sel.le levain.En quelque sorte, notre baptême est l'injonction de faire de nous des "baptiseurs", des êtres qui ont les capacité de doucher spirituellement pour initier un humain en Chrétien véritable.

Le baptême est aussi valable pour la planète. A partir des nouvelles eaux du Verseau, la planète va se faire "doucher" elle aussi dans le "JOUR D'UN" autre monde. Drôle de bain que celui là. Il épurera aussi le karma angélique en quelque sorte, et oui, car les nouveaux venus n'auront pas ce karma à porter avec eux, ne s'étant pas révoltés. Ce seront les enfants "de riches", sans mérite. Leur évolution sera différente, mais il pourront lors de missions particulières se créer une force, une énergie véritable. Pour nous, maintenant, ici, il n'est pas question de facilités, bien au contraire. Le baptême est pour nous une occasion d'avancer plus vite, sorte de "richesse" donnée, mais faut-il encore l'exploiter à sa valeur. Plus qu'un humanisme, notre baptême porte en lui des semences particulières sur les lois de la Vie. Oui, notre baptême est particulier, c'est le thème du B.A, la trame du Verbe que nous portons en notre sang. Lourde responsabilité.
Qu'en ferons-nous ? 

 

Bruno, le 4 Juin 1999