L’origine des maladies

L'origine des maladies

 

" La carence d'un élément, et c'est déjà une cause de perturbation GENERALE
qui mène à la maladie "

André Bouguénec – Couple et Alchimie "La Genèse Chaotique, l'An 2001".

 


 

 

Les maladies, thème dont nous traiterons dans ce texte, prennent leurs origines dans divers processus à l'œuvre depuis la naissance de l'homme, voir même "avant".

 

Les Maladies avec ou sans Karma ?

Cet "avant" peut surprendre et pourtant l'avant-naître et l'avant-conception sont des éléments à prendre en compte lorsque l'on a affaire à la maladie, et aux malades.

En effet, de par sa position d'ancien ange déchu, le terrien traîne avec lui, comme un boulet ("bout laid") les erreurs de son passé angélique ; c'est ce que l'on appelle le Karma sur lequel je ne m'étendrais pas dans ce texte souhaitant seulement rappeler que le "mi-el-ange humain" peut donc démarrer dans son existence terrienne, avec un compte en banque en solde négatif. D'où l' "efficacité" des maladies dites congénitales, mais dont ce n'est pas là seulement l'unique raison. Là est une occasion provoquée de payer une part de dette karmique.

Son karma angélique pré-terrestre ne porte pas que sur ce chapitre de prédispositions génétiques, à telle ou telle maladie. Il est beaucoup plus vaste, mais peut inclure des épreuves affectant la santé de l'individu.

Aussi, il convient de comprendre que le terrain (terreau, humus) d'un individu, sans pour autant des prédispositions génétiques, peut être sur au moins trois plans :

  1. physique,
  2. psychique,
  3. et spirituel,

et ceci au-delà des choix de cet individu, être affaibli et affecté à un moment de son parcours, pour susciter des nouvelles prises de conscience, ou tout à coup par rapport à un certain contexte lui faire subir des épreuves liées ou non à son karma ; c'est alors une actualisation après-coup du karma ou d'une épreuve nécessaire à son renforcement spirituel.

Je m'explique en prenant l'exemple d'un ange aux fautes très mineures, voire même comme cela peut-être le cas d'un ange "blanc" descendu par volonté d'évolution particulière et éprouvante ; sa communion aux problèmes et dérèglements divers humains serait-elle possible sans la connaissance de la maladie ?

 

La Maladie est-elle inéluctable ?

En quelque sorte oui, pour l'instant, considérée sous cet angle de vue d'une participation efficiente à la douleur de ce pauvre monde. Et ceci d'autant plus, qu'un niveau de lucidité est atteint face aux folies des choix humains.

Les maladies congénitales, bien sûr comme leur nom l'indique (CON-GENITAL = avec les gènes), sont là aussi pour rappeler d'une façon générale la responsabilité des géniteurs, des deux parents ayant conçu l'enfant. Le bébé que la maman met au monde peut hériter des inconséquences de ses parents ; mais là encore pas d'absolu, l'exception étant toujours possible, du fait du principe du différentiel créateur qui suscite toutes les circonstances possibles et inimaginables.

C'est bien pourquoi la maladie invite, de la part du médecin autant que du patient, à la plus grande humilité et que si de nombreuses approches sont possibles, l'Age d'Or futur verra aboutir de plus en plus une approche holistique jusqu'à l'éradication de tout dérèglement génétique, à condition que soit enfin enseigné et connu les règles de la Vie saine, pourrait t-on dire.

 

Malade par défaut d'Education ?

Car à ce jour et pour continuer sur les origines des maladies, une bonne partie d'entres-elles proviennent après la naissance d'une méconnaissance des lois de la vie et de la Terre qui nous porte. Ces lois portent autant sur les comportements : personnel, sexuel et social, que sur celles concernant les nourritures adaptées à notre biologie, à l'utilisation de l'énergie : énergie vitale propre de l'individu et énergie nécessaire à l'exploitation et à la production des "Biens" de consommation. Lois encore portant sur l'usage (dans les 2 sens d'utilisation et d'usure) inconsidéré de la planète qui forme pourtant notre cadre de vie, mais que nous malmenons allègrement tout au moins dans notre société occidentale, lois portant sur l'utilisation de la pensée.

Avant de poursuivre, il convient de préciser que certaines causes des maladies se tiennent dans l'entêtement de l'humain lorsque, averti, il persiste malgré tout dans ses choix délétères et maléfiques. Car il est vrai qu'aujourd'hui sur de nombreux sujets l'information existe, même sous forme d'avertissement, mais au choix d'en tenir compte ou non (exemple de l'alcool et du tabac).

Ah ! "TERIBLE" LIBERTE.

 

Les Maladies et les 5 corps de l'homme

Sur d'autres points peut-être plus subtils, moins évidents, et pour lesquels les investigations restent encore confidentielles, il reste beaucoup à dire, à informer. Car la médecine dite classique (allopathique) s'intéresse essentiellement au corps physique et est loin de prendre en considération les causes premières, ne soignant que les effets ; elle pansemente le "bout laid" qui reste toujours aussi laid et obtient une rémission curative faite souvent d'amputation, voire d'empoisonnement, qui déplace à plus tard une résurgence maladive nouvelle ou similaire.

Bien d'autres méthodes médicinales existent ; dites parallèles ayant leur résultat et leur échec également, car toujours d'approche partielle sur l'un des 3 plans déjà cités et s'intéressant à l'un ou plusieurs des corps dont est constitué l'humain ; mais rarement dans un holistisme général de 360°.

 Pour mémoire je rappellerai juste ici les 5 corps composants l'Homme :

Biologique )
Biologique )
Interface )
Meta biologique )
Meta biologique )

– le corps matériel ou corps physique
– le corps vital / V
– le corps astral / A
– le corps mental / M
– le corps causal / C ou S

) plan physique
) plans physique et psychique
) plan psychique
) plans psychique et spirituel
) plan spirituel

1 Unité à croiser sur 3 plans à partir des 5 corps (1-3-5).

Le corps énergétique regroupe les 3 corps :

  1. vital,
  2. astral (ou éthérique)
  3. et mental.

On commence à entrevoir ici à travers cette constitution gigogne, les différentes causes possibles des maladies.

Chacun de ces 5 corps nécessite une nourriture appropriée et saine, et qui varie suivant les saisons et les âges du temps de l'homme, qui les voit marqué par des rythmes de 3 – 4 et 7 ans lors de renouvellements d'état programmé. Rappelons que le Temps est la grande matrice de l'incarnation et de l'émancipation du terrien (T'ES RIEN) pour son envol lumineux.

 

L'homme malade de ce qu'il mange ?

Si nous cherchons maintenant à distinguer tout ce qui nourrit l'homme, on peut dire déjà que c'est par ses 5 sens (canaux d'information) qu'il appréhende et goûte le monde ; donc nourrit l'homme :

  • ce qu'il entend, écoute. – l'ouie / O
  • ce qu'il voit, lit . – la vue / V
  • ce qu'il mange, avale. – la parole (le goût) / G
  • ce qu'il touche, palpe. – le toucher / T
  • ce qu'il sent, renifle. – l'odorat (le nez) / N

A cela s'ajoute ce qui nourrit cœur et cerveau ; sièges croisés de l'intelligence et de la raison, des émotions et des idéaux, des concepts et des sentiments. Autant d'éléments qui naissent du particularisme des "Anime-Mots" humain ; leur faculté à l'échange par le langage, voir plus, par le Verbe.

L'homme lorsqu'il se nourrit dit : "Je MANGE" ; mais c'est aussi : "Je M'ANGE " du verbe ANGER (néologisme signifiant : aller vers son Ange, devenir Ange). Vous comprendrez bien sûr que l'on ne "s'ange" pas à s'alimenter seulement d'un point de vue physique, mais que Tout concerne ce processus nourricier d'auto élaboration pour l'homme (voir Couple et Alchimie d'André Bouguénec) vers son Ange.

Percevez-vous la complexité énorme de ce qui rentre dans l'homme et pour laquelle il a liberté de choix, de triage sans arrêt ; liberté de refuser, de se protéger ? Quelle volonté l'homme met-il dans son auto-élaboration, son évolution pour se parfaire, alors qu'il devrait être éduqué pour être l'Alchimiste de sa propre transmutation ?

" Comprenez bien que toute la Vie, sous quelque forme ou substance qu'elle se présente, n'est qu'une Alchimie fantastique. L'une est "fonctionnaire" et obéissante par programmation en toutes les structures naturelles ; l'autre, humaine, dans les consciences, ne peut se faire que si chacun veut être son propre alchimiste " A. Bouguénec – "Couple et Alchimie" page 386.

L'homme est un VIDE qui doit se remplir pour devenir DIEV. Face à cette diversité fantastique de ce qui nous pénètre interpénètre (au niveau vibration invisible), sentez toutes les subtilités possibles dans les dérèglements que vous causent les mauvaises nourritures, les mauvaises informations, les mauvais comportements, etc. D'ailleurs, au niveau cellulaire, ce sont les erreurs d'information qui provoquent certaines maladies dégénérescentes et le cancer. Il nous faut aussi considérer, en phénomène "alter-natif", tout ce qui sort de nous et particulièrement au niveau de nos comportements, de nos pensées et de nos paroles, qui à leur tour influent sur le monde extérieur et sur nous-mêmes par effet feed-back.

Quelqu'un peut être malade de ses propres paroles. On peut tomber malade de ce que l'on voit ou de ce que l'on entend (musique abrutissante.). Les pensées, à distance, d'un être qui vous hait peuvent aussi vous affecter gravement, si vous ne savez pas vous protéger.

Un individu atteint principalement en ses corps physique et spirituel, pourra se guérir seulement sur le plan physique, négligeant le plan spirituel sur lequel on aura pas attiré son attention. Encore faut-il qu'il puisse accepter de considérer ses carences, ses dévoiements sur ce sujet !

 

De toute façon : l'Homme est programmé pour mourir !

Il est un point que je souhaiterai évoqué dans ce texte, car c'est un élément vital et qui nous pénètre régulièrement ; d'ailleurs sans lui nous mourrons très rapidement ; il s'agit de l'oxygène.

En sémantique : OCCIS – GENE = "qui engendre la mort". Et curieusement, il est un fait que ce gaz indispensable à notre subsistance par le bilan énergétique qu'il provoque dans le corps humain, nous conduit inexorablement à l'usure cellulaire, et diminue la bonne reproductibilité de notre programme génétique. En quelque sorte, l'homme est programmé pour mourir, alors que pourtant il n'a jamais cesser de rêver à son immortalité.

 

Alors : l'Immortalité à quel prix ?

Celle-ci en réalité est également inscrite potentiellement dans ses dispositions "méta-biologique" en la qualité du corps causal. L'homme conquiert donc son immortalité, en nourrissant son corps causal par ingestion (UN-GESTION) correctement choisie de nourritures sentimentale et émotionnelle et en le faisant croître par ses émanations actives positives vers les autres et ses proches plus particulièrement.

Nous comprendrons donc par ce cas de l'oxygène, qu'un air pollué et chargé de particules nocives pour l'organisme peut provoquer des maladies respiratoires chroniques. Il en est de même pour l'eau, autre élément absolument vital à la maintenance du bon état de fonctionnement de l'organisme humain, et qui aujourd'hui est de plus en plus souillé.

 

Influences subtiles et Maladies

Je souhaiterai aborder maintenant avec vous le domaine de toutes les influences subtiles, disons invisibles et immatérielles qui traversent, marquent, pénètrent l'humain, le nourrissant sur les autres plans que physique. Ce sujet est très vaste, et je ne ferai que l'effleurer, mais ces influences sur des expositions à moyen ou long terme, peuvent générer de graves dérèglements conduisant à l'apparition de stress, de mal être jusqu'au stade de la maladie en pathologie lourde.

Citons Marylin Ferguson :

" L'homme, ce tourbillon d'électrons, est aussi étonnamment vulnérable à la lumière, aux champs magnétiques, à l'électricité statique et aux forces extraterrestres. Son cerveau réagit à un océan de radiations et, par ses réactions, commande à toutes les fonctions. L'homme est un champ énergétique se déplaçant dans un système, plus vaste et instable, d'énergies ".

Donc ; de la télévision, au tellurisme, des lignes haute tension aux micro-ondes., les sources d'ondes nocives sont nombreuses, telles que :

  1. Certaines particularités du sous-sol : cours d'eau souterrains, failles géologiques, poches de gaz, cavernes ou galeries souterraines, gisements.
  2. Diverses pollutions transformant nos habitations en cages de Faraday :
    – Electrification à outrance,
    – Présence de masses métalliques importantes (béton armé, charpentes métalliques, qui conduisent et captent l'électricité naturelle,
    – Isolations, matériaux synthétiques et fumées d'usines qui "filtrent" le rayonnement cosmique nécessaire à la vie.
  3. Les formes d'une architecture disharmonieuse,
  4. Les courants telluriques qui parcourent la planète peuvent, en certains cas, occasionner des perturbations dans l'harmonie vibratoire (réseau Hartmann ou autre).
  5. Le rayonnement de la télévision, les appareils électroniques et les radars de protection. Là encore, il convient de relativiser les effets engendrés par ces ondes nocives par plusieurs facteurs intervenants, qui soit amplifieront ou diminueront ces influences subtiles. Jouera le terrain propre de l'individu exposé, son karma, ses choix et son niveau d'accomplissement qui alors le disposeront à rentrer en résonance avec la ou les nocivités qu'il rencontre.
  6. La Maladie par résonance biologique et méta-biologique

Cette notion de résonance (et RAISON-ANCE) est fondamentale pour la compréhension du processus qui conduit l'humain vers le déclenchement d'une maladie. Car la maladie est, la plupart du temps, un signal avertisseur de l'organisme en réaction aux pollutions qui l'assaillent et aux comportements contre-nature allant à l'inverse de la programmation génétique divine incluse en lui. En terme d'énergétique ; la résonance est l'accord de reconnaissance entre une source émettrice et un récepteur, qui aboutit au transfert de l'énergie d'un pôle à l'autre, soit à leur fonctionnement unitaire (qui se ressemble s'assemble, résume l'adage populaire).

Heureusement, aujourd'hui, certains praticiens renouent avec une approche holistique du complexe humain et s'intéresse de près au corps énergétique, tandis que de plus en plus d'individus se préoccupent de la qualité de ce qui nous environne, nous pénètre et rentre en nous ; à ce sujet je vous joins en copie un extrait de l'excellent ouvrage "Cœur & Energétique face aux défis du XXIème siècle" – les structures énergétiques du vivant – de M. Bercot édition Opéra, 1999.

Il reste bien sur à prendre en compte le corps causal, mais les thérapeutes holistiques abordent de plus en plus ouvertement avec leur patient le plan spirituel de leur maladie. C'est l'éveil, l'éducation jusqu'au stade de la Connaissance des Lois de la Vie, et ceci pour l'ensemble de la Planète qui permettra au dieu humain de s'accomplir en toute santé.

 

Et la santé alors ?

Actuellement, on peut considérer finalement que pour une grande part, les gens meurent par défaut d'éducation de leur raison d'être et de l'enseignement des vraies valeurs, qu'ils doivent progressivement bâtir.

Pour l'Avenir, nous savons que des modes de comportements sains, des choix de bonnes nourritures, ainsi qu'un développement des préoccupations spirituelles seront définitivement adoptés. Ce qui permettra d'éliminer les graves maladies et accidents qui sévissent aujourd'hui.

N'oublions pas que le nouveau flux vibratoire cosmique qui baignera la planète après celui épuratoire du SAS s'accompagnera, également, de naissances d'ex-ange n'ayant plus les terribles karmas actuels, les temps de la Liberté totale ayant alors sonnés leur fin.

La vraie "SANG-THE" (SANG = circuit des humeurs et porteur de l'esprit, de la personnalité de l'homme ; THE pour Théo = Dieu, divin) ira de soi alors pour cette nouvelle race de dieu humain en évolution ; un Sang divin coulera alors dans leurs veines.

 

Pierric 1999