2001… la Pâques des hommes

2001… la Pâques des hommes

 

Les fêtes religieuses sont l'occasion pour chacun de nous, de se remémorer les grands événements qui marquent notre histoire sacrée, Pâques commémorant la mort, puis la résurrection du Fils de l'Homme, jusqu'à sa "montée au ciel". Nous allons étudier chrétiennement et sémantiquement cette fête, en passant de l'homme à l'humanité, puis à son histoire. La plus importante fête de l'Eglise va alors se révéler annonciatrice d'une toute autre fête, céleste celle-là …

L'oeuf pascal

De la résurrection, le Jésus humain pourrait prendre de la graine. Sachant qu'une graine, c'est un germe, un ouf préparant à un passage. Pâques veut justement dire "passage". Il faut donc chercher les fameux "oufs de pâques", les oufs de passage à un ailleurs spirituel, bien cachés dans le jardin terrestre, et réservés aux enfants curieux et gourmands de la création. Bien com-prise, elle fait re-naître. "Cherchez et vous trouverez", car dans L'Œuf est contenu tout ce qu'il faut au développement de l'embryon jusqu'au dieu. Il est à la fois le potentiel et la réalité de celui-ci, puisque c'est de sa substance même qu'il va croître. On peut dire que L'Œuf est l'Univers considéré à la fois dans sa partie et son tout. C'est L'Œuf du monde, fait d'une coquille, la surface des choses, qui est une limite, mais qui prépare à une naissance libératrice vers la transcendance, la métaphysique, l'invisible, centre de toutes choses. La nuit de l'enfermement, est spécialement prévue pour (re-)susciter notre propre envol libérateur. Voyez les co-incidences numériques en ce domaine… = LE MESSIE GERME = 135 = "L'OEUF INCARNE" = 135, "A LA NUIT PASCALE" = 135 = L'OEUF SEMENCE = C'EST LE CORPS = S'EST ENGENDRE dans UN MONDE GLOBAL = 135, etc….

"L'Œuf du Monde" = 135, est un Grand Symbole. C'est le Tri-Omphe de L'Œuf , de toutes les Semences du Dieux SATOR, Le Semeur de Vies. C'est aussi la clef explicative que tout se renouvelle, renaît, évolue, se rén-OVE. Un dieu ou un Dieu est en perpétuelle Naissance, mais ce ne peut-être qu'avec l'ensemble des êtres divinisés en Dieux, donc lisez bien: en "re-co-Naissance" ! C'est cela aussi la Conscience holistique de cette Ekklésia, de ce Rassemblement. L'Œuf du Monde est à la fois le contenant et le contenu de tout ce qui vit… en Rajeunissant ! "Couple et Alchimie", André Bouguénec

Revenir en enfance est le propre de l'initiation, qui demande humilité, écoute de l'autre et des messages du divin, du Verbe qui agit en tout, partout. Parce que l'esprit ouvert est naïf (mot qui veut dire "venant de naître"). Pour lui tout porte fruit, et il vit par delà les lois limitatives des hommes, certes nécessaires, mais encore éloignées des Véritables Lois divines, qui s'apprennent en jouant avec le "vieux", comme le disait Albert Einstein.

L'enfance est une montée au ciel, parce que c'est de s'abaisser qui élève l'élève vers le stade de maître, de maîtrise de soi.

C'est ainsi que le Jésus-Homme montera au ciel de lui-même. C'est quand nous auront compris que nous sommes tous créés dans le but unique de nous entraider, appuyés pour cela du créateur. Mais nous sommes encore bien éloignés de ce viatique, et le jardin terrestre demeure stérile voire malade de la bêtise humaine.

Pâques est le symbole de la résurrection, de la victoire sur la mort, c'est-à-dire d'un passage d'un état d'être à un autre, d'un âge à un autre, d'un temps à un autre, etc. Tout changement vers une amélioration est une Pâques, un tré-passage. Le trois exprimant la naissance de la vie, de l'expansion cosmique, nécessaire au bonheur de l'homme.

La Pâques apocalyptique et 2001

"Et il y eut de nouveaux cieux et une nouvelle Terre" (Apo 2, 1). Un sacré tré-passage vers un monde et un temps nouveaux, que cette apocalypse, où le Christ passera lui aussi, mais pas annoncé par les "cloches" de l'Eglise, car son retour se fera comme celui d'un voleur… Heureusement pour lui, car son indiscrétion a déjà été sa perte … Cette dernière venue pourrait pour cette raison être la bonne, car lui permettant de préparer à l'abri des regards un véritable dévoilement de l'homme, de sa nature, de sa psychologie véritable, de ses fins, etc.

L'Homme devenant grâce à cette nouvelle co-naissance l'Emmanuel nouveau, traduisible par "Dieu avec nous" mais aussi "Nous avec Dieu". Cette nouvelle identité d'Héma-noël exprime l'âge initiatique du Jésus humain à naître avec un sang nouveau (Héma-Noël), voire rénové. Voyez à ce sujet le tableau de Dali : "Enfant géopolitique observant la naissance de l'homme nouveau".

Le destin de la date de Pâques et des divisions qu'elle génère au sein des différentes religions chrétiennes, qui veulent la réunifier, est d'ailleurs troublant. Vous savez en effet que les différentes confessions ne fêtent plus pâques en même temps, depuis déjà des siècles. Pour le père Thomas Fitzgerald, théologien orthodoxe auprès du Conseil ocuménique des Églises (COE), ce désaccord à propos de la date de Pâques est un "scandale "et il déclare : "Quelle sorte de témoignage apportons-nous au monde avec cette division ? Il n'existe pas de plus grande fête que Pâques, et c'est de façon séparée que nous la célébrons !"

Il se trouve que l'année 2001 est une date idéale pour fixer une date commune, parce que la date de Pâques, calculée selon les deux méthodes, tombera alors le même jour : le 15 avril. Par ailleurs, le Conseil ocuménique des Eglises et le Conseil des Eglises du Moyen-Orient (CEMO), et les représentants des différentes confessions chrétiennes : anglicans, catholiques, protestants et orthodoxes, ont invité les Eglises à s'entendre sur une date commune de Pâques à partir de l'an 2001.

Le temps de l'Unité est-il donc annoncé ? – enfin, on ose y croire. En tout cas, l'unité des cours et des esprits, elle, pourrait bien ne pas être "symbolique", mais réelle si l'on considère et que l'on fait germer ce "signe des temps".

En effet, 2001 est l'année de l'entrée dans le troisième millénaire, le tré-pas spirituel pour une "ODYSSEE DE L'ESPACE" = 162 = LE CONTACT CELESTE (au sens propre et au sens figuré ? ) = LE CIEL DU VERSEAU = C'EST L'ERE DE L'HOMME (déchargé de sa part bestiale ; souvenez-vous : L'homme ou la bête, même nombre…). c'est-à-dire aussi l'ère et l'âge de la pensée multidimensionnelle, car l'espace, c'est l'holistique, qui marie Terre et ciel, Matière et Esprit, etc. Tous les hommes seront alors orientés vers le même Soleil…

Pour cela, de nouvelles possibilités nous seront offertes. C'est du cerveau, par exemple, que naissent les pensées, les idées et les réflexions, qui permettent de comprendre la création, de l'aimer, et d'y re-connaitre le Créateur à sa "juste" valeur. L'ère du Verseau se cabbale phonétiquement en ère du Cerveau, qui sera utilisé à bon escient c'est-à-dire en tant qu'émetteur-récepteur d'ondes positives et lumineuses. 1

2001 pourrait donc être l'année où Dieu mis l'un, en quelque sorte, où Dieu rétablit l'harmonie, l'ordre et l'unité des religions (religo), c'est-à-dire des hommes entre eux-mêmes… Et si l'on calcule : DEUX MILLE UN = 147 = LA VRAIE PAQUES.

Oui, tout cela ne parait pas bien "sérieux". Car c'est un "jeu d'enfant" que de faire de telles ex-tra-polations à partir des mots et des choses, mais découvrir le Verbe et ses jeux d'Esprit suppose au préalable de tuer le vieil homme qui est en nous pour revêtir la peau de l'Homme rénové (NO-EL = Nouveau dieu).

Bientôt, tous les hommes seront sauvés de leur ignorance destructrice et séparatrice (Diaballein). Le mal sera ôté, et les hommes purifiés par cette ultime Rédemption. Et e bel et nouvel agneau pascal retombera comme en enfance pour jouer à trouver le Jovis Pater.

En conclusion, nous dirons que de façon certaine, le trépassage véritable de l'Homme vers son renouveau, c'est le passage douloureux, la naissance déchirante vers L'ERE DU VERSEAU = 156 = L'EDEN DU VERSEAU = LA NAISSANCE DE LA LOI = LA NAISSANCE DE LA VIE = GENESE DE LA LUMIERE = RE EVOLUTION.

 

Xeon

 

 

1. "Le "Cerveau", oviforme, est un autre exemple de gestation prolongée de la vie. Le cerveau se féconde lui-même grâce à l'apport extérieur de la perception. Alors il CONÇOIT et met "au jour" chaque élément éclos en lui. Le cerveau est lui aussi un ouf de Pâques".

André Bouguénec, C et A